rouesterel blog - quel braquet choisir

Types de transmissions en vélo

Il existe de nombreuses transmissions en vélo, elles se déterminent en fonction du choix du pédalier : le compact, mid-compact, triple, double et mono plateau.

Le compact

Le compact a été créé à la fin des années 1990 pour palier au problème de poids du système en triple plateau. Le compact est généralement proposé en grand plateau de 50 dents et de 34 dents en petit plateau.

Avec un entraxe de 110 mm, il est possible de monter un petit plateau à partir de 32 dents. Toutefois, il faut penser à conserver un écart d’environ 14 dents entre les plateaux pour garantir un fonctionnement optimal. De plus en plus souvent, les fabricants proposent des pédaliers compacts avec des plateaux et des visseries spécifiques à leur modèle, et donc une impossibilité de personnalisation des plateaux.

Le mid-compact

Avec 52 dents en grand plateau et un petit plateau de 36 dents, le mid-compact permet d’avoir des petites développements dans les ascensions tout en conservant du gros braquet sur le plat grâce au grand plateau de 52 dents.

Le mid-compact est un système qui dispose d’un écart de 16 dents entre les plateaux, rendu possible grâce à un profil de denture et un dérailleur avant adaptés. Le pédalier est entraxe de 110 mm, mais cette fois on parle de combinaison. Quand un système compact est généralement de 50-34, le mid-compact peut être en 52×36 (combinaison).

le bon braquet

 

Le triple

C’était la seule solution pour la pratique de la randonnée et du cyclotourisme. Ce système de transmission possède des inconvénients sur les modèles de vélo actuels : son poids élevé, son encombrement sur le cadre et l’incompatibilité des transmissions électroniques. Toutefois, il permet d’avoir un très bon étagement des rapports grâce à des développements conséquents. Le triple plateau commence à se faire rare sur le marché.

 

rouesterel blog - quel braquet choisir

 

Le double

C’est la transmission la plus répandue. Légère, fiable et pratique, elle propose les combinaisons les plus conventionnelles pour les cyclistes bien entraînés. En association avec une large possibilité de denture de cassette, le double plateau standard reste une bonne solution même en région montagneuse.

Disponible en 5 branches, 4 voire 3 branches suivant le fabricant, avec des entraxes 130 ou 135 mm, il permet d’avoir un petit plateau de 39 dents minimum et un grand plateau de 44 dents.

rouesterel blog - quel braquet choisir

Le mono

Héritage du VTT, le mono plateau équipe pour l’instant une petit partie des vélos de route. C’est un système mécaniquement simple, fluide, avec un gain de poids non négligeable grâce à l’absence du dérailleur avant. Cela enlève des possibilités de combinaison à l’avant, ce qui engendre des écarts très importants entre chaque rapport de braquet. Or, le cycliste confirmé a besoin d’affiner sa cadence de pédalage suivant son environnement (dans un peloton, relance en sortie de courbe…) avec des rapports bien étagés et progressifs.

Le mono plateau peut avoir des rapports équivalents au double plateau conventionnel. Par exemple, un 48 dents avec une cassette de 10-33 correspond approximativement à un double plateau de 53×39 avec une cassette de 11-28.

Choisir un groupe de transmission

Laisser un commentaire