rouesterel blog - quel braquet choisir

Choisir la transmission selon la pratique de vélo

Un cycliste choisit la transmission de son vélo en fonction de son niveau, du nombre d’heures d’entraînement, du nombre de kilomètres parcourus mais surtout en fonction de sa pratique.

L’ultra-distance et le cyclotouriste

 

Le cyclotouriste veut aller loin mais pas forcément vite, pour ce faire, il a besoin d’une gamme de braquets étendue avec de petits développements surtout lorsque la route s’élève et il optera donc pour un triple plateau. Malheureusement, il y a très peu d’offres sur le marché de ce type de transmission, surtout sur les modèles haut de gamme, on est donc parfois obligé de se rapprocher d’un système compact (avec un petit plateau de moins de 34 dents), ou voir même d’un mono plateau avec l’emploi du 10 ou 11 à l’arrière qui s’avère indispensable. Le triple plateau reste une bonne alternative pour un étagement très progressif et l’emploi de petites combinaisons. En revanche, il est assez lourd.

Par ailleurs, dans le cas d’une cassette avec des dentures supérieures à 28 dents, il faut utiliser un dérailleur arrière à grande chape, pour la compatibilité et la souplesse.

Pour l’ultra-distance, très en vogue en ce moment, le choix du braquet se fera en fonction du niveau du cycliste. C’est une discipline très contraignante qui est pratiquée par des coureurs expérimentés avec beaucoup d’entraînement, par conséquent, le choix de la transmission est personnel. On peut donc retrouver tous types de transmission dans cette pratique.

 

rouesterel blog - quel braquet choisir

Types de transmissions

 

Le cyclosportif

Trois possibilités de plateau : le compact, le mid-compact et le double traditionnel. Le choix des braquets dépend surtout du niveau de condition physique et de la préférence de développement.

Le mid-compact est une bonne alternative car il permet d’avoir un grand plateau de 52 dents avec un petit plateau de 36 dents, cela apporte une très bonne polyvalence suivant le dénivelé du parcours. Sur certaines épreuves moyennement vallonnées, en mid-compact, le choix du petit ou grand plateau est parfois complexe; pour une légère montée garder le 52 avec un 28 à l’arrière (mais risque de croisement de chaîne) ou descendre sur le 36 pour avoir plus de souplesse, notamment lors des relances (mais risque de déraillement lors du changement de plateau).

Le compact 50-34 réduit le risque de croisement de chaîne, même si le plateau de 52 dents reste idéal sur le plat et en descente. Le petit plateau en 34 dents est très apprécié sur des dénivelés à fort pourcentage notamment pour des cyclosportifs peu entraînés.

 

Le bon braquet

 

 Le compétiteur

Le double plateau, généralement en 52-39, est la norme pour le compétiteur en vélo de route : pratique, fiable et léger. C’est la transmission la plus utilisée par les cyclistes bien entraînés, apportant de bonnes sensations et du rendement. Grace à une large gamme de cassette, (11-25 11-28 11-30…), le coureur peut facilement trouver son braquet en fonction du profil des courses.rouesterel blog - quel braquet choisir

Laisser un commentaire